Lancer la recherche
Découvrez Villefranche

AccueilCultureVillefranche, ville d’art, d’histoire et de culture

Villefranche, ville d’art, d’histoire et de culture

 
Au hasard de la vie, au hasard de l’histoire, grâce au talent de ses habitants, Villefranche a construit son histoire et enrichi sa vie culturelle.
Villefranche aime ainsi à être lyrique, classique ou plus jazzy.
Villefranche aime à se pencher au balcon de son théâtre à l’Italienne magnifiquement rénové voici peu.
Villefranche aime à applaudir aux spectacles vivants, aux arts de la rue, aime aussi à se donner en spectacle, à vivre la nuit et à chanter le jour.
Festival Théâtre en Bastide
Festival Théâtre en Bastide

Mais pour en être diversifiée, de qualité mais toujours abordable, la vie culturelle de Villefranche doit essentiellement son dynamisme aux villefranchois qui ont tous un point commun : ils sont passionnés de leur ville qui est donc riche de belles manifestations aussi éclectiques que de qualité.

L’année défile donc au rythme joyeux et gourmand de fêtes gastronomiques ou votives, de salons du goût et de concours de produits du terroir, de conférences savantes ou de spectacles pour enfants ou historiques, de soirées théâtrales ou dansantes…

Au pupitre, le plus souvent, les bénévoles qui font vivre les dizaines d’associations qui participent avec talent et dévouement à l’animation de la ville.

Dans ce foisonnement qui confirme que Villefranche est déjà une ville du midi, il existe des temps plus forts que d’autres. C’est ainsi que l’été venu, « Tout le monde chante » au Festival de l’Aveyron. Journaliste à TF1, Nicolas Rossignol et son équipe de bénévoles font chanter des artistes, des sportifs, des journalistes, des comédiens et même des chanteurs ! Tous ces gens connus se succèdent sur la scène, au cœur d’un village de toile, au seul bénéfice de la lutte contre le cancer de l’enfant. Généreux festival… C’est encore l’été que le Festival en Bastides déploie ses spectacles de rue avec, comme magnifique récompense, le regard des enfants. C’est toujours l’été que les Nuits deviennent Musicales pour offrir à la majestueuse Chartreuse, ou à la Chapelle des Pénitents Noirs les plus belles des partitions classiques, ou plus jazzy.

Atelier lecture à la Médiathèque
Atelier lecture à la Médiathèque

Et puis, une fois l’an, Villefranche se souvient avoir été Bastide Royale et revient au temps des Pénitents. La procession des robes de bure serrées par une corde, bleues ou noires, et les masques des pénitents rejoignant la collégiale à travers les ruelles du centre de la ville est toujours un moment fort et spectaculaire.

Tout cela sous l’oeil bienveillant de deux sculptures dont la Ville vient de faire l’acquisition et expose à ciel ouvert au regard des passants : sur le Pont des Consuls, un archange en fer forgé réalisé par le sculpteur Casimir Ferrer, dont la renommée dépasse nos frontières ; sur la Promenade du Guiraudet, un colosse en bronze réalisé par le non moins renommé sculpteur villefranchois José Ballester, qui symbolise la position de Villefranche au carrefour de deux régions naturelles, sur une faille géologique étudiée par de nombreux chercheurs.

Jazz et blues, black and blue

… Si la bibliothèque de la ville est riche de 60 000 volumes dont certains aussi rares qu’anciens, c’est à la discothèque voisine que se cache le plus grand des trésors. La ville a en effet acheté, sous l’impulsion de l’ancien Maire Robert Fabre, l’invraisemblable collection de documents sonores sur les musiques populaires noires que sont le jazz, le gospel et le blues, constituée par Hugues Panassié, fondateur du Hot Club de France qui avait des attaches aveyronnaises. 24.000 documents constituent ce fonds exceptionnel, unique en France et peut-être en Europe. Ouverte au public, cette discothèque est très courue des chercheurs et autres universitaires.

 Haut de page
Fermer cette fenêtre
  • Ajouter à Facebook
  • Ajouter à Twitter
  • Ajouter à Netvibes
 
Envoyer cette page à un ami Imprimer cette page